Le fantasme de l’énergie au top !

l y a une chose que je remarque dans les messages que je lis : cette envie d’avoir toujours un niveau d’énergie au top. Mais enfin ! Comment ça serait possible ? Quand est ce que tu dormirais dans ce cas là ?

Dans cet article, je vais tordre le coup à cette idée reçue d’une constante énergie au top !

LES RESEAUX SOCIAUX ET LEURS MYTHES

Tu vois, un feed Instagram ou une page Facebook, c’est une vitrine.
C’est comme si tu voulais draguer un mec. Tu vas pas lui raconter tes misères (si c’est ce que tu fais, c’est une technique idéale pour faire fuir).

C’est pareil pour les réseaux. On y montre la part la plus brillante de nous. Celle dont l’énergie au top crève l’écran. Alors du coup, il y a un espèce de mythe qui s’est installé et qui voudrait que nous soyons toujours au taquet.

Le mythe est dans ce cas là, bien différent de la vérité !

photo Sega le petit photographe

LE CYCLE CIRCADIEN

Tout au long de notre journée, les cycles de l’énergie se suivent et ne se ressemblent pas.

Prends simplement comme généralité propre à tous les êtres humains, le cycle circadien : il te réveille le matin et te donne envie de te coucher le soir.

Si ce cycle est perturbé. Ton niveau d’énergie chute. Tu en as certainement déjà fait l’expérience.

cycle circadien - kafteuse

LE CYCLE ULTRADIEN

C’est un autre cycle naturel qui décompose nos journée, et nos nuits, en périodes de 90 à 120 min. La nuit, cela correspond aux différentes phases du sommeil.

Le jour, cela marque nos journées de pic d’énergie au top et d’énergie basse.L’idée est d’apprendre à gérer ses phases d’énergie pour être productif.

En réalité, ce n’est pas le temps qu’il faut gérer, car toutes les heures ne se ressemblent pas d’un point de vue énergétique. Lorsque l’énergie est au top, notre capacité de concentration est la meilleure. Inversement, lorsqu’elle est au plus bas, notre cerveau et notre corps appellent à la sieste !

cycle ultradien - kafteuse

LE MYTHE DE L’ENERGIE AU TOP

Nous essayons de biaiser nos rythmes biologiques en pensant et en essayant d’en faire plus, sans repos.
Tu peux … Attends toi juste à un retour de manivelle.
Ton corps va t’imposer du repos à un moment ou à un autre.
Ce par une sensation de fatigue intense, par une maladie, ou par un burn-out.

Réjouissant ? Non, pas du tout !
Alors comment faire pour travailler avec notre organisme et non contre lui ?

LES CONSEILS POUR ECOUTER SON ENERGIE

1) Quelles sont tes cycles propres ?

Nous sommes tous différents, et notre corps ne réagit pas forcément comme celui du voisin. Donc, sois attentive à ton rythme.

Tu peux sur une semaine, noter ton niveau d’énergie en fonction de l’heure.
Tu peux également le noter en fonction de ce que tu manges et de ce que tu bois.
Je sais que si j’ai trop bu la veille, alors ma matinée va être molle et longue 😉

En fonction du résultat, tu sauras comment organiser tes tâches.

energy tracker - kafteuse
Tu peux impimer ce traker et noter heure par heure ton niveau d’énergie.

2) Optimise les moments où ton énergie est au top :

Organise ta journée en fonction des moments où tu te sais dans une énergie productive.

Par exemple, je sais que le matin mon esprit est vif et que je suis la plus apte à faire des devis et écrire des articles.
Par contre, après le repas de midi, mon énergie est basse et je travaille difficilement. C’est plutôt le moment de m’attarder sur mes stories instragram.
Je veille à être reposée avant d’aller chercher ma fille à l’école, sinon je sais que mon niveau de patience est trop bas, directement influé par mon niveau d’énergie.
Cela me demande juste 5 à 10 minutes de sieste.

3) Fais des pauses

Se forcer n’est pas productif. Si tu ne fais pas de pause au moment où ton organisme le demande, il t’obligera à te reposer plus tard, en rallongeant les phases où l’énergie est au plus bas.
C’est le moment d’aller piquer un petit somme, de de promener, de faire une méditation.
De recharger la batterie en attendant le prochain cycle de remontée d’énergie.

4) Dors suffisamment.

Le manque de sommeil prolonge les phases ou l’énergie est basse et altère la productivité.
Chacun à son rythme et je pense que tu sais ce qui te conviens le mieux.

L’ENERGIE AU TOP : OUI, PAR PHASES !

J’espère que cet article te fera comprendre que c’est un fantasme de se sentir toujours à fond !
Ce n’est physiquement pas possible.
L’intensité de l’énergie varie dans la journée et d’un jour sur l’autre en fonction de différents critères.

Pour devenir efficace et se préserver, il faut donc encore une fois apprendre à se connaître.
Reconnaître nos limites nous permet d’optimiser nos ressources.

Cet article t’a aidé ?
Tu as des questions ?
Laisse moi un commentaire, j’y répondrai avec plaisir !

Léa. Kafteuse.

0 commentaires

kafteuse

Télécharge ton workbook gratuitement !

10 étapes pour clarifier ton plan d’action vers le succès.

Des questions puissantes, pour t’amener aux réponses qui auront du sens pour toi !

 

Les derniers articles de blog

Bilan 2022 : objectif entrepreneuriat en 2023

Bilan 2022 : objectif entrepreneuriat en 2023

L’année touche bientôt à sa fin, et comme chaque année, c’est la même rengaine : Bilan et préparation des bonnes résolutions. Je te donne 3 axes pour faire le bilan 2022 et définir ton objectif 2023 : l’entrepreneuriat.

De salariée à entrepreneuse

De salariée à entrepreneuse

 En 2010, j'ai osé le grand shift : je suis passée de salariée à entrepreneuse. Est-ce que c'était prémédité, préparé ? Pas du tout !!! Dans cet article, je vais te partager mon parcours, mes questionnements, mes réussites et mes erreurs.   Avant, j'étais...

Peur de l’inconnu et entrepreneuriat : 5 blocages

Peur de l’inconnu et entrepreneuriat : 5 blocages

Très souvent dépeints comme des héros modernes, plein de pouvoir et de liberté, les entrepreneurs construisent eux-mêmes cette image, parfois fausse. L’image d’une personne forte, courageuse et inarrêtable.     De mon point de vue, c’est vrai et c’est faux....