Bilan 2022 : objectif entrepreneuriat en 2023

L’année touche bientôt à sa fin, et comme chaque année, c’est la même rengaine : Bilan et préparation des bonnes résolutions.

Personnellement, je ne suis pas si conventionnelle. Je déteste les injonctions du style  “il faut, on doit, c’est comme ça”… Ça ! Non merci !

Je ne suis donc pas fan de cette torture des résolutions (qu’on ne tient jamais dans la durée, de toute façon). Toutefois l’être humain a parfois besoin de balises de repères, d’une feuille de route pour agir. Faire un bilan est alors un excellent point de démarrage, effectivement, quoi de mieux que cette fin d’année qui approche pour faire son bilan et préparer ses projets. Je déteste donc les conventions et les injonctions. En revanche, s’il y a bien une chose que j’adore, c’est se créer une vie épanouie, épanouissante, alignée, et dans la joie.

Et ça ! Parfois, ça passe par une bonne dose d’introspection et de recul.

Faire le bilan sur cette année écoulée peut être le point de départ d’un projet de vie, d’un projet entrepreneurial, c’est pourquoi, aujourd’hui, je souhaite te donner 3 axes pour faire le bilan de cette année et définir ton objectif 2023 : l’entrepreneuriat.

Regardons ensemble ce que je te conseille de regarder pour faire un bilan.

Peur entreprendre

Objectif : toi !

Nous sommes les acteurs de nos vies, on peut construire à deux, en famille, on peut s’élever en communauté, mais le point de départ, c’est nous, et nous seuls !

Il est difficile de fonder un business solide, de se créer son modèle si ce n’est pas raccord avec notre personnalité, nos valeurs et nos envies.

Fonder un business c’est mettre en œuvre dans un savant mélange : nos idées, nos émotions, notre pourquoi.

Tu ne peux pas créer, et partager sans être alignée et t’écouter. C’est pourquoi je pense que la première étape de ce bilan est l’observation de toi ! De ta personnalité sur le plan émotionnel, mêlé à une bonne dose d’introspection.

Oui ! Il est bon d’être un peu égo-centré par moments.

Un bilan est une analyse des faits, des événements, toutefois tout est le fruit de nos actions.

Pour moi, il est important d’apprendre à se connaître. Si je regarde la “Léa de 2021” je t’assure que ce n’est pas la même Léa aujourd’hui sur le plan émotionnel, je n’avais pas les mêmes aptitudes, ni les mêmes compétences d’ailleurs, voire peut-être même un peu de personnalité différente.

Sans opérer un changement considérable, j’ai évolué, tout comme la majorité d’entre nous, j’en suis convaincue.

Il est important de prendre du recul et de lister nos compétences, au-delà des compétences techniques, il est bon de regarder notre aptitude à gérer les choses.

Si j’avais comme objectif d’entreprendre en 2023, aujourd’hui, je me poserais ces questions :

  • Est-ce que je suis émotionnellement stable ?
  • Est-ce que je suis introvertie, extravertie, caméléon social ?
  • Comment je réagis face à un conflit, à une contrariété ?
  • Comment je vis le jugement des autres ?

Ce n’est pas un quiz Marie-Claire, dans lequel si tu as répondu ça ou ça à un certain nombre en question: “bravo tu es prête pour entreprendre”.


Tout le monde peut entreprendre. Se poser ces questions, faire ce bilan, cette introspection émotionnelle va déterminer TA façon d’entreprendre. Il n’existe pas de profil type de l’entrepreneur. Nous sommes tous des décideurs de nos vies, tous entrepreneurs.



Objectif : tes savoirs !

Il y a des moments de nos vies où on a l’impression de ne rien savoir, rien savoir faire, et surtout de n’avoir rien à vendre.

C’est impossible en réalité, dans ces moments-là, c’est certainement que l’on ne regarde pas au bon endroit. Tout le monde a une force, tout le monde a une expertise dans un domaine, tout le monde a potentiellement quelque chose à vendre… Mais on ne le voit pas toujours.

Quoi de mieux qu’un bilan, pour réorienter son champ de vision et finir par voir ce que l’on sait faire. Enfin, lister et enfin voir nos compétences.

Regarde, et liste ce que tu as appris cette année ?

Analyse aussi le poids de cette année, n’a-t-il pas nourri, confirmé ou appuyé ton expertise, ton savoir dans un domaine ?

Au fil d’une année, au fil de ces 365 jours, on découvre et appréhende forcément des tas d’univers. On a bien réussi à faire du pain ou je ne sais quoi d’autre en 2020 alors qu’on a passé la moitié de l’année enfermés, alors ne viens pas me dire que tu n’as rien appris au cours de l’année 2022.

Par exemple, moi, j’ai :

  • Appris à me servir de la vidéo dans mon business, pour ma communication, et comment l’intégrer dans ma stratégie commerciale.
  • Appris à construire une équipe, parce que clairement tout faire commençais à devenir impossible !
  • Appris à entreprendre encore mieux ! Oui, en fait, j’ai beaucoup consolidé cet apprentissage cette année !
  • Appris à faire du patin à roulette (ouais je sais, c’est hors-sujet).

Je ne vais pas faire un business de tout ça demain matin, mais si je voulais, je pourrais utiliser cette piste pour de nouveau entreprendre, choisir quelque chose qui me fait kiffer pour avoir un quotidien qui me ressemble.

Je suis convaincue, que toi aussi, que toutes, cette année, on a pu se faire grandir et s’ouvrir à des opportunités, que tu as un savoir, à portée de main, qui peut se développer et devenir un business, ton business.

Alors, s’il te plaît, prends ce recul, liste les choses que tu sais faire, cherche des entrepreneurs influents dans ce domaine et observe-les. Tu as forcément une expertise, un savoir dans un domaine que tu pourrais transformer en ton activité rentable.



Objectifs : tes besoins !

Est-ce que tes besoins ont évolué au cours de cette année ?

Analyse des chiffres, établis un budget, détermine les besoins financiers et donc matériels que tu as.

Cela va te permettre de planifier les choses et les investissements. On peut lancer un business en 24 heures pour zéro euro, c’est vrai ! Mais il est bon d’anticiper certains frais annexes. Si tu ne sais pas de combien tu as besoin d’investir, c’est plus difficile de se projeter.

  • Combien veux-tu gagner ?
  • De combien as-tu besoin pour conserver ton niveau de vie ?
  • Est-ce qu’il y a des dépenses inutiles dont tu pourrais te défaire (et consacrer à un autre projet)?

Sans parler de la conjoncture, les budgets changent sans cesse. Les enfants, les crédits, les craquages, les voyages, les projets…  : nous gérons tous différemment nos porte-monnaie.

Fais un bilan financier afin de déterminer les chiffres nécessaires à intégrer dans ton projet entrepreneurial.


Mes conseils : lister ! Écrire !

Si tu connais un peu mon univers et mes travers… Tu sais que les carnets ne me quittent jamais, je n’ai pas meilleur conseil à te donner que de t’acheter ou de t’ouvrir un carnet “Bilan 2022 : objectif entrepreneur 2023”.

Tu vas pouvoir tout coucher sur le papier. À mes yeux, un bon bilan s’ancre en noir et blanc.

Au début de cet article, je t’invitais à être un peu égocentrique, c’est un début ! Mais je te conseille aussi de regarder autour de toi.

  • Quels sont les marchés porteurs pour 2023 ?

Note aussi :

  • Qui sont les entrepreneurs inspirants pour toi ? Comment ont-ils construit leurs parcours et leurs écosystèmes ?
  • Existe-t-il des réseaux d’entrepreneurs, ou des communautés qui te font de l’œil ?

Bref ! Nourris-toi de ce qui t’entoure. Sors un carnet. Mets tout noir sur blanc, de tes capacités émotionnelles à tes compétences techniques, professionnelles en passant par tes inspirations.

Je suis convaincue que tout prend sens petit à petit en faisant un bilan construit.

Le bilan d’une année est le point zéro, il devient le déclencheur. Un projet entrepreneurial est une animation profonde, bien souvent la clé vers l’épanouissement, et ça se prépare.

Cette préparation est la phase la plus excitante à mes yeux.

Alors, prête à commencer ce bilan 2022 et entreprendre en 2023 ?

À ta réussite, 

Léa 🌻

0 commentaires

kafteuse

Télécharge ton workbook gratuitement !

10 étapes pour clarifier ton plan d’action vers le succès.

Des questions puissantes, pour t’amener aux réponses qui auront du sens pour toi !

 

Les derniers articles de blog

De salariée à entrepreneuse

De salariée à entrepreneuse

 En 2010, j'ai osé le grand shift : je suis passée de salariée à entrepreneuse. Est-ce que c'était prémédité, préparé ? Pas du tout !!! Dans cet article, je vais te partager mon parcours, mes questionnements, mes réussites et mes erreurs.   Avant, j'étais...

Peur de l’inconnu et entrepreneuriat : 5 blocages

Peur de l’inconnu et entrepreneuriat : 5 blocages

Très souvent dépeints comme des héros modernes, plein de pouvoir et de liberté, les entrepreneurs construisent eux-mêmes cette image, parfois fausse. L’image d’une personne forte, courageuse et inarrêtable.     De mon point de vue, c’est vrai et c’est faux....